Hakone

En matinée, on s'arrête déjeuner dans un parc

En matinée, on s'arrête déjeuner dans un parc

L’expédition à Hakone s’étale sur 2 jours. Le matin, nous rencontrons notre accompagnatrice, Yuko. Elle a vécu 8 ans en France, donc a un bon français, mais il s’agit de sa première expérience d’accompagnatrice.

Soufrirères du mon Owakudani

Soufrirères du mon Owakudani

Nous prenons d’abord le train. Le trajet est long, et on en passe une majeure partie debout… Du coup c’est avec plaisir qu’on prend une pause déjeuner dans un parc charmant, vert, d’où l’on peut voir les montagnes environnantes. Plus particulièrement, on peut voir une montagne sur laquelle apparaît un kanji géant !

Kanji géant sur le flanc de la montagne

Kanji géant sur le flanc de la montagne

Nous reprenons la route par le funiculaire et enfin des télécabines pour nous rendre au Mont Owakudani. Sa particularité ?

Source thermale en plein air

Source thermale en plein air

Des soufrières, responsables à la fois des nombreuses sources thermales de la région, mais aussi des oeufs noirs, spécialités régionales. Selon la légende, en manger un allonge l’espérance de vie de 7 ans.

A part ça, la coquille est vraiment noire, c’est bluffant. Quant au goût, hé bien…Le souffre a déjà l’odeur d’oeuf, du coup, c’est un oeuf qui a un goût d’oeuf encore plus prononcé, mais rien de plus.

Nous rentrons finalement à l’hôtel. Luxueux, belle vue, et source thermale en plein air…C’est un régal !

Le dîner est typique, mais bien plus à notre goût que celui de Miyajima, sans doute parce qu’il y a moins de gelées.

Bateau sur le Lac Ashi

Bateau sur le Lac Ashi

Le lendemain, nous avons la ballade sur le lac, dans un paquebot que l’on croirait sorti tout droit des films d’aventures des pirates, corsaires et autres du genre.

On en profite pour se ballader dans les environs. Plus tôt dans la matinée, nous visitions des postes douaniers de l’ère d’Edo. Peu intéressant, mais instructif. J’ai juste retenu qu’à l’époque il y avait des douanes frontalières internes au japon, chaque seigneur avait son domaine et ses frontières, pour éviter que les brigands ne passent d’un sous-royaume à un autre. Bien sûr cela servait d’excuse également pour se servir au passage des vivres ou de collecter des taxes…

Kendokas

Kendokas

Finalement notre marche nous entraîne du côté d’un temple et surtout d’un centre de Kendo, ou se déroule la finale d’un tournoi junior.

Ils ont beau être petits, ils sont hargneux les bougres ! Chaque attaque ou parade est l’occasion de crier. J’ignore si c’est pour déconcentrer l’adversaire ou se galvaniser, mais pour sûr ils y mettent du coeur, ça fait plaisir à voir. Et vu la foule, c’est vraiment populaire.

Pyramide humaine devant le tori du lac Ashi

Pyramide humaine devant le tori du lac Ashi

Ensuite, avant de rentrer, nous longeons les rives du lac jusqu’ à un tori géant qui me fait beaucoup penser à celui de Myiajima.

On ne peut s’empêcher de s’y photographier avec le reste du groupe.

Ensuite, l’après-midi tirant sur sa fin, nous rentrons à Tokyo après avoir fait nos adieux à notre joyeuse Yuko. Il nous reste 2 jours avant de rentrer en France à ce moment là. Prochain article sur notre dernier jour de visite (vu que le surlendemain est destiné à dormir, acheter un yukata pour le paternel et laver la chambre, plier bagage) à la tour de Tokyo et l’île artificielle d’Odaiba !

Photo de groupe, lac Ashi

Photo de groupe, lac Ashi

Poster un commentaire

Classé dans Hakone, japon, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s