Nikko

Fontaine sacrée, vasque de granit

Il nous restait 2 jours pour bénéficier du Japan Rail Pass, autrement dit pour le rentabiliser un maximum, il fallait aller loin. Temples, jardins, on en a fait des masses et on veut changer d’air. Alors, pour donner une note un peu plus joyeuse et guillerette à notre voyage on s’est dit « et pourquoi pas visiter des tombeaux de shogun ? »

Et c’est comme ça qu’on s’est retrouvé, frais comme des lardons, à 6h15 sur le pied de guerre pour le petit dej’, 7h05 à la station Nishi-Kawaguchi, et 9h pétante, nous étions arrivés à Nikko.

Pont de Shinkyo

20 minutes de marche pour arriver devant le pont Shinkyo, au pied des espaces verts délimitant la zone des temples et tombeaux qui nous attendaient…

Nous n’avons pu résister à la tentation de passer le bonjour à ce bon vieux Ieyasu Tokugawa, shogun fondateur de l’ère d’edo.

Décoration de l'écurie sacrée

Fontaines, écuries (photo des 3 singes), entrepôts… Tout est sacré !

Sauf peut-être la pagode à 4 étages, un pour chaque élément, terre, eau, feu, air, dans l’ordre ascendant.

Pagode à 4 étages

Bien sûr nous n’avons pas résisté à la tentation : après le grand-père, le petit-fils, Iemitsu, dans son sanctuaire, le Tayuin-Byo.

Nettement plus petit, ceci dit il n’a pas instauré l’ère qui a dominé le japon pendant 250 ans…

Fontaine de granit

Ceci dit il a droit aussi à sa fontaine de granit, ses Nitenmon, gardiens et dieux du vent en vert, dieu de la colère en rouge…

Un dieu veille de chaque côté des portes ici, ils sont effrayants !

Kokamon, porte chinoise de la dynastie Ming, ferme l'entrée du tombeau

Bilan de la journée : l’agence proposait 2 jours sur Nikko pour 280€, en gros le pass du premier tombeau à 1300yens, 500 yens pour le second, ça fait 1800 yens, plus le bento du midi, j’avais faim, 2500 yens en tout pour la journée, soit 25€ (et encore, un peu moins mais bon). Certes du coup je n’ai pas dormi sur place à l’hôtel ni connu les onsen de Nikko, mais bon on connaîtra ça à Hakone dans 3 jours… Et honnêtement on avait terminé les tombeaux à 3h, on pouvait largement se faire un onsen dans la foulée, mais bon on n’en connaissait pas de mixte, et pour Marion c’était moins drôle parce qu’elle aurait été seule.

Du coup se dépatouiller seul ça peut valoir le coup ! D’accord on a pas eu les explications d’un guide, mais avec le bouquin »GuidesVOIR – JAPON » édition hachette, on en a eu à foison…Bref épuisés, mais bonne expérience !

Poster un commentaire

Classé dans japon, Nikko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s