Narita

Encore un temple

Dernier jours de validité du Japan Rail Pass. Cherchant à renouveler une expédition aussi charmante que la veille, on se lève de bonne heure encore une fois, partons à la gare plein d’espoir…Pour déchanter aussi sec. Au sens figuré d’un parce que pour aller comme on se l’était dit à Takayama il faut 5 heures et le trajet est trop long, et de deux parce qu’il s’est mis à pleuvoir. L’avantage est que la température diminue, frôlant dangereusement le niveau du supportable.

Du coup je l’avoue, contrairement à hier, on était tellement dépités que nous n’avons même pas pris la peine de feuilleter nos livres pour voir ce qu’on regardait (de toutes façons nos bouquins ne contenaient pas grand chose sur Narita, si ce n’est la zone des temples). Du coup je vous fais grâce des sempiternelles photos de pagodes ou de temples dont je ne connais même pas l’histoire pour vous donner en revanche les clichés qui m’ont fait sourire aujourd’hui (et il en fallait par ce temps de chien :D).

Dragon d'or sous la cloche

Premièrement, la grosse cloche à l’entrée du temple, possède si on regarde dessous, un bas-relief assez stylé en forme de dragon d’or.

La photo peut prêter à confusion, je parle bien de la cloche, l’objet qui fait « gong », pas de la personne qui apparaît brièvement en haut à droite ;) et que j’aime beaucoup.

Ensuite, juste après en rentrant de part et d’autre de la grande porte on a deux mini-étangs dont l’un avec un rocher en forme de tortues…Et je vous le donne en mille, le bassin est blindé de ces anapsides, presque autant que le rocher lui-même.

Des tortues dans un temple en plein centre-ville...

Statues derrière le temple

Troisième choc, la visite se poursuivant, derrière le temple principal, un mur recouvert d’inscriptions, surplombé par une pente graveleuse où aux rochers se mèlent…des statues ! Fondues dans le décor, elles semblent presque sortir de la forêt qui domine le tout…

Le quatrième choc n’a pas de preuve photographique malheureusement, « Elle » ne m’en a pas laissé le temps. Dans les puits à offrandes où les japonais jettent abondamment des pièces, il y avait un billet de mille yens. Ces japonais sont soit fous, soit très généreux. Peut-être un peu des deux :P

ça donne envie, non ?

Lassés et fatigués, je pense pas complètement remis de l’excursion de la veille nous rentrons, achetant nos bentos sur le retour, les mangeant dans le train sur le retour pour Tokyo. Marion se délecte de glace en ce moment, faut avouer qu’ils en ont pas mal ici, parfois assez surprenantes, à base de gauffre par exemple.

Vitrine de restaurant, Narita

Au passage une petite curiosité du Japon, je savais pas où la caser parce que pas assez de matière pour en faire un article à elle toute seule, mais sans corrélation étroite avec les articles précédents : La plupart des restaurants proposent pour aguicher le client un aperçu de ses plats en vitrine dans la rue. Ces plats sont plastifiés. Le rendu est bluffant, on dirait de la vraie nourriture !

Le point positif est qu’à la fin de la ballade, je n’étais pas trempé par ma sueur, mais par la pluie (n_n).

Demain, cérémonie du thé, et après-demain, Hakone !!

1 commentaire

Classé dans Narita

Une réponse à “Narita

  1. Patricia Vene

    Météo clémente pour Samedi et Dimanche . Bon séjour à Hakone, l’endroit semble être superbe ( dixit les sites internet) . L’article « Nikko  » très apprécié. Tu sembles écrire avec une réelle facilité, ne piste à creuser ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s