Kyoto, la suite

Tadashi est venu nous chercher, en bus s’il vous plait, pour visiter 4 temples, dans l’ordre :

Jardin zen aux 15 pierres

Jardin zen aux 15 pierres

Ryoanji temple, avec son jardin zen de 15 pierres, soi-disant invisibles toutes en même temps (mon oeil, on a réussi).

Puis le Rokuon-ji temple, également appelé pavillon d’or, car intégralement recouvert d’une couche d’or.

Pavillon d'or

Pavillon d'or

Jardins du pavillon d'argent

Jardins du pavillon d'argent

puis le Ginkakuji temple, le pavillon d’argent. Enfin, selon Tadachi, ce dernier serait plus judicieusement appelé Pavillon aux jardins d’argent, à cause de ses jardins zen, réalisés en sable argenté. Une pure merveille de nuit parait-il, car la lune s’y reflète. Allez savoir pourquoi, en longeant le chemin des philosophes pour aller déjeuner, nous nous sommes sentis obligés de citer la seule phrase que tout le monde a retenu de son temps au lycée de Descartes, j’ai cité le cogito…Même au japon, je n’arrive pas à être original, vu qu’un vieil autochtone nous l’a sorti (-_-) ».

Dernier temple de la journée, Kyomizudera temple, avec son eau sacrée et ses hautes tours.

Boire de l'eau sacré, c'est cool

Boire de l'eau sacré, c'est cool

Pagode au Kiyomizudera temple

Pagode au Kiyomizudera temple

Petite anecdote au passage, notez les pièces jetées en offrande même dans l’eau des étangs :)

L’après-midi, nous avons également visité une fabrique de kimonos, avec en bonus un défilé de gracieuses japonaises.

Les kimonos que l’on peut y acheter sont de tout ordre de prix.

La fin de journée s’est soldée par un … D’habitude ce genre de tournure augure un échec. Et bien croyez-le ou non mais cette fois encore, je fais mentir les expressions de la langue de molière, car YATA, j’ai perdu 16500 yens !!

Offrandes jetées sur les rochers

Offrandes jetées sur les rochers

Bon dit comme ça, ça sonne comme le glas du…Bref de la loose. Mais non, techniquement je n’ai pas perdu 16 500 yens, je les ai échangé contre le fameux yukata évoqué sur l’article précédent…

Cher pour mes moyens, pas tant que ça dans l’absolu, ce serait l’équivalent d’un costume chez Celio, ou chez Jules, ou Brice chez nous. M’avez compris :)

Défilé de kimonos

Défilé de kimonos

En tout cas, dès que je sais faire le noeud de la ceinture, promis je me fais violence et me laisse mitrailler par Marion pour vous montrer l’étendue du désastre sur l’atteinte à la pudeur quand je me revêt d’une fine épaisseur de coton ;)

Dernier truc amusant en rentrant : un jackie en scooter ^^

Jackie à scooter

Jackie à scooter

4 Commentaires

Classé dans japon, Kyoto

4 réponses à “Kyoto, la suite

  1. ben

    Arrête raphaël tu reste original tu dit coguito au lieu de Cogito (ergo sum) ^^.
    Sinon le défilé de kimonos semble être un évènement assez prisé vue le nombre de personne dans l’assistance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s